Passer au contenu
En savoir plus sur le thermomètre

En savoir plus sur le thermomètre

Le thermomètre est un instrument de prise de la température répandu dans différents métiers, la cuisine, l’industrie, la médecine, etc. Vous avez sans doute chez vous un thermomètre médical ou d’ambiance. Bref, d’une manière générale, la majorité des êtres humains connaissent le thermomètre, vous en faites très certainement partie. Les spécialistes de la mesure de la température vous offrent un petit cours sur la définition et l’histoire du thermomètre pourrait vous aider à mieux comprendre son utilité, son fonctionnement et ses usages. Once upon a time… Le thermomètre.

La grande définition du thermomètre

Selon l’encyclopédie ou le dictionnaire français que vous avez l’habitude de consulter, voici ce que vous pourrez trouver pour définir le thermomètre :

  • D’après le Larousse, la définition du thermomètre dit simplement que c’est un appareil destiné à la mesure des températures.
  • Le Robert lui va plus loin en donnant une définition du thermomètre plus complète : le thermomètre est un instrument destiné à la mesure des températures, généralement grâce à la dilatation d'un liquide ou d'un gaz, comme le thermomètre à mercure ou à hélium. Il existe également le thermomètre médical qui est destiné à indiquer la température corporelle.
  • Wikipédia, qui est davantage une encyclopédie qu’un dictionnaire, propose la définition du thermomètre suivante : le thermomètre, du grec ancien thermós (« chaud ») et métron (« mesure »), est un appareil qui permet de mesurer et à afficher la valeur de la température. C'est le domaine d'étude de la thermométrie. Développé durant les 16ème et 17ème siècles, le thermomètre est utilisé dans différents domaines. Les applications des thermomètres professionnels sont multiples, en météorologie, en médecine, en cuisine, pour la cuisson, pour la régulation, dans les procédés industriels, mesure de la température extérieure ou intérieure des usines, etc.

Les définitions du thermomètre sont donc variées selon le point de vue duquel on se place. Les experts de Thermomètre.fr, leader de la mesure de température, vous exposent leur propre définition du thermomètre.

Le thermomètre est un instrument de mesure et de lecture de la température. La prise de température et sa précision, en degrés Celsius ou en Fahrenheit, se fait via deux composants indispensables :

  • un capteur de température dans lequel un changement se produit (dans l'ampoule d'un thermomètre à mercure en verre par exemple),
  • un outil de conversion de ce changement en valeur numérique (comme l'échelle d’un thermomètre à mercure dans le verre).

Le thermomètre est utilisé dans la technologie et l'industrie pour surveiller les processus, en météorologie, dans l'agroalimentaire, en médecine et dans la recherche scientifique. Son usage peut également être domestique, notamment pour vérifier la température corporelle.

L’histoire du thermomètre

Si le thermomètre nous permet aujourd’hui de savoir comment s’habiller ou cuire la dinde de Noël, dans l’Antiquité son ancêtre le thermoscope observait déjà les variations de température. En 1592, Galilée a travaillé par exemple sur ses propres recherches, grâce à son thermoscope de fortune qui renfermait dans un tube de verre scellé, du vin. Selon le moment de la journée, notamment lorsqu’il faisait plus froid, l’air prenait moins de place et le niveau de vin montait. Le thermoscope de Galilée, basé sur le principe de la poussée d'Archimède et de la dilatation de la matière, voyait le jour.

En 1612, Sanctorius s'inspire et détourne les travaux de son ami Galilée pour créer le thermoscope médical ; la mesure de la température est la même, à l’exception près que le patient doit mettre dans sa bouche, une boule de verre scellée. Bien entendu, ces systèmes de mesure étaient très imprécis.

Quarante ans plus tard, Ferdinand II de Médicis, apporte au thermoscope de l’éthanol qu’il teint en rouge pour le rendre visible en restant fidèle aux thermoscopes, et gradue le tube de verre de Galilée permettant alors de quantifier la température. Le premier thermomètre est né.

En 1717, Gabriel Fahrenheit remplace l’éthanol par du mercure et propose une première échelle de température, remplacée presque partout dans le monde par celle du physicien André Celsius en 1742. Cette échelle de température largement utilisée, vous la connaissez pour l’avoir notamment étudiée au collège : 100° correspondait au point de congélation de l'eau, et 0° à son point d'ébullition.

Aujourd’hui, des scientifiques de tous les horizons ont créé différents modèles de thermomètres (à graduation, à sonde ou thermomètre infrarouge ou thermomètre à visée laser), certains thermomètres sont digitaux sans contact, d’autres à embouts, etc… pour répondre à des besoins pour les particuliers et pour les professionnels.

Vous pouvez suivre tous les conseils des experts de Thermomètre.fr pour bien choisir votre thermomètre, notamment en fonction de ses caractéristiques.

Article précédent Thermomètre professionnel haute précision
Articles suivant Comment utiliser un thermomètre ?

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires